Mon test de la Mixed Reality de Microsoft

Le mardi 17 Octobre 2017, Microsoft a lancé officiellement la Mixed Reality.
Tout d’abord en mettant à jour Windows 10 avec la Fall Creators Update.
Cette mise à jour majeure de l’OS de Microsoft a apporté notamment la prise en charge des casques de Mixed Reality et les outils nécessaires à leur utilisation.

Mais surtout, Microsoft a lancé la commercialisation de 3 casques sur les 6 annoncés.
Leur particularité, c’est l’absence de capteurs extérieurs à positionner dans votre pièce. Pas de webcam, ni de détecteur de mouvement sont nécessaires pour que le casque fonctionne. Vous le branchez en Hdmi + USB 3.0 sur votre PC et c’est parti !
En fait, le casque est doté de 2 caméras utilisées notamment par Hololens pour gérer la profondeur et l’espace autour de vous.

 

photos des 5 casques

La Mixed Reality, c’est quoi ?

Il y a eu un débat sur ce terme. Est-ce que c’est de la VR ? Est-ce que c’est un hololens bas de gamme ? Pourquoi ce terme plutôt que la réalité virtuelle ?
C’est simple, Microsoft veut englober avec ce terme toutes les expériences immersives qu’ils proposent ou qu’ils vont proposer.
Cela va de Hololens et l’ajout d’éléments virtuels dans votre environnement réel aux casques de Mixed Reality actuels qui sont en fait des casques VR évolués.
La confusion a été faite d’abord par le terme de « Mixed Reality » qui fait penser que c’est un Mix entre le réel et le virtuel. Et puis, les caméras en façade du casque pouvaient laisser penser qu’on allait pouvoir voir ce qu’elles filmaient. Il n’en est rien actuellement, elles servent juste pour identifier vos mouvements.
Mais le but de Microsoft à plus ou moins long terme est de sortir de nouveaux casques entre Hololens et ces casques.
Article en anglais sur la vision de Microsoft : https://developer.microsoft.com/en-us/windows/mixed-reality/mixed_reality

Explication de la mixed reality

Après, on peut débattre pendant des heures sur le nom à donner à ces casques actuels, le plus important c’est ce qu’ils font.
Quand on parle de Mixed Reality, on sait quelle qualité on va avoir. Alors que la VR regroupe aussi bien le cardboard que le HTC Vive.

 

 

J’ai acheté le casque Acer AH101 dont voici le test complet :

Le matériel

Tout d’abord le casque en lui-même n’est pas le plus design des 6 casques proposés. Sa couleur bleu et son côté plastique le font passer pour un jouet.
Pour ma part, je me dis qu’une fois sur la tête, l’apparence extérieure n’est pas le plus important.
Ce qu’il faut avant tout regarder, c’est le confort, le poids, le son et la qualité des optiques.
Que le casque soit bleu, blanc, rond, ovale ou transparent, ça ne changera rien à l’expérience que vous allez vivre.

  • Le Casque
    Concernant le casque Acer, son poids est d’environ 400g ce qui en fait le casque le plus léger disponible actuellement.
    C’est un avantage indéniable mais cela se sent et se voit au type de matériaux choisis. Il est préférable de tenir le casque au niveau de la visière et non avec la partie qui entoure la tête. Cette zone en plastique semble fragile et cassable. Je porte également une réserve sur la qualité de la charnière qui permet de relever le casque lorsqu’on veut quitter pendant quelques minutes une partie.  J’ai peur qu’avec une utilisation trop importante ou trop brusque, celle-ci casse. A voir sur la longueur, mais si ça arrive, le casque n’est plus utilisable.

    Une fois sur la tête, on ne sent pas du tout le poids du casque et c’est un bon point si on veut jouer plusieurs minutes ou heures à un jeu.
    La mousse positionnée tout autour ainsi que la molette de réglage à l’arrière permettent d’ajuster le casque à votre « gabarit » de tête.
    Le seul inconvénient, c’est le câble de 4m qui pend le long de votre corps et que vous sentez quand vous pivotez sur vous-même. A part suspendre votre pc au plafond, il faudra attendre la prochaine génération de casque pour passer à du sans-fil.
    C’est le seul point négatif qui peut vous faire quitter une expérience si vous vous focalisez dessus. A noter aussi la prise jack qui n’est pas très bien placée et qui peut aussi vous gêner. On peut utiliser un casque audio bluetooth en remplacement.
    Description du casque Acer

  • Les manettes
    C’est le point fort du casque avec l’absence de capteurs externes. Il n’existe qu’un seul modèle bluetooth pour tous les casques vendus. Tout le monde est logé à la même enseigne mais tout est parfait donc tant mieux. D’abord le poids, 180g par manette (2 piles AA comprises), c’est très très léger. C’est le poids d’un smartphone haut de gamme.
    La prise en main est bien pensée. Dès que vous tenez les 2 manettes, tous vos doigts se positionnent face à un bouton.
    Vos index se calent sur les gâchettes (bouton très utilisé notamment sur les jeux de tir). Vos majeurs sont sur le bouton secondaire de retour.
    Enfin vos pouces se baladent entre le stick analogique, le pad multi-directionnel, le bouton « 3 traits » et le bouton Windows qui sert à revenir à la Home.
    Comme vous le voyez sur les photos, des LEDs sont positionnées sur la partie haute des manettes pour que les caméras placées sur le casque trouvent leur position.Manettes
  • La configuration nécessaire
    Je vous laisse lire mon précédent article sur la compatibilité des casques de Mixed Reality avec votre PC: Testez la compatibilité de votre Pc avec la Mixed Reality
    Une app Windows 10 permet de tester si vous avez ce qu’il faut. Sans surprise, plus votre PC est puissant, plus les graphismes seront bons.

 

Le logiciel

  • Le portail
    Le portail sert à faire le lien entre votre interface Windows 10 classique et l’environnement VR.
    Il s’agit d’une app Window 10 disponible sur le store. Elle permet dans un premier temps de paramétrer votre casque et d’appairer vos manettes en bluetooth.
    C’est ici aussi que vous pouvez choisir entre les 2 types d’utilisation du casque :
    – Dans une zone prédéfinie (minimum de 2m sur 1.5m), vous pouvez vous balader librement (avec le limite du câble de 4m)
    – Assis ou debout mais de façon fixe.
    ConfigurationVous pouvez également consulter les captures faites à l’intérieur de l’environnement VR ainsi que naviguer dans les apps VR du Windows Store (Store incomplet par rapport au store accessible dans la Home ?!?!?). Une partie pour les développeurs est aussi disponible pour simuler des mouvements.
    Vous devrez ouvrir cette app à chaque fois que vous voudrez utiliser votre casque MR.
    Une fois dans l’univers VR, vous pouvez cliquer sur le bouton « play » en bas de la fenêtre pour avoir un double affichage de ce que vous voyez dans le casque sur votre écran de PC. C’est très pratique si vous devez guider un ami qui teste votre casque par exemple.
  • La Home
    C’est le bureau de votre environnement. Il s’agit d’une maison moderne perchée sur une falaise.
    Vous pouvez positionner sur les murs de votre maison ou parterre les raccourcis de vos apps et jeux préférés pour les lancer plus tard.
    Pour lancer Halo Recruit, un casque 3D de Masterchief est positionné au milieu de votre pelouse, vous avez un tableau « Edge » pour lancer votre navigateur web, un sac au sol correspond au Windows Store.

    Un appui sur le bouton « Windows » de votre manette et le menu « démarrer » de votre « Windows 10 classique » apparait sous forme de damier 3×3 avec toutes vos apps UWP (issues du store). Vous retrouverez donc vos apps et jeux VR mais aussi vos apps 2D Twitter, Facebook, Films et TV, VLC, … (si le développeur a coché la case Holographic).Vous pourrez les manipuler comme un tableau que vous tenez à 2 mains avec vos 2 manettes afin de les accrocher à vos murs ou face à vous.Au bout de 4 jours d’utilisation, j’ai toujours du mal à naviguer dans ces apps 2D tout simplement car elles n’ont pas été conçues pour.
    Le clic sur un petit bouton est laborieux, le scroll vertical n’est pas simple. Seul l’utilisation du clavier 3D est satisfaisant. Le plus simple pour faire ce que vous voulez, c’est d’utiliser Cortana qui permet de gagner du temps en dictant le bouton que vous voulez actionner. Je l’évoquerais plus bas mais peut-être que l’utilisation des boutons devrait être repensée pour faciliter tout cela. En tout cas, on peut se dire qu’on n’achète pas un casque VR pour taper un texte sur word ou faire ses courses sur Amazon. C’est un point faible mais ce n’est pas son utilisation principale. Seule la partie Store devrait être revue car quelle galère parfois juste pour voir les captures d’écran d’un jeu avant son achat. L’expérience d’achat devrait être parfaite.

  • Le Store
    C’est le point qui va être scruté de très près notamment après l’échec de Windows Phone.
    Actuellement, 47 apps et jeux sont disponibles sur le store et ce nombre augmente de jour en jour (16 au lancement de la plateforme).
    Ce sont exactement à l’heure où j’écris ces lignes 23 jeux et 24 apps. Parmi les apps, il y a surtout des lecteurs 360° avec du contenu exclusif (sport, concert, monuments historiques, …). On ne va pas se mentir, ce ne sont pas les meilleures expériences de Mixed Reality que vous allez vivre. C’est la technologie qui fait ça.
    Les vidéos sont déformées, floues, vous ne savez jamais où regarder. Vous avez l’impression d’être dans un grand cylindre avec des trucs qui défilent autour de vous.Pour l’instant, il n’y a pas d’apps de dessin 3D ou de musique sur le Store. Ça pourrait être intéressant d’ajouter une 3e dimension pour les créatifs.
    La seule app testée que j’ai adorée pour l’instant, c’est Hello Mars qui nous met dans la peau d’astronautes qui arrivent sur Mars. L’ambiance, le son, les graphismes, tout est incroyable. On a l’impression d’être avec eux.Concernant les jeux, le nerf de la guerre selon moi même si Microsoft ne mise pas tout sur ce domaine pour l’instant. Actuellement, les jeux vont de la simple expérience de 5-10mn à un jeu complet et qui peut durer plusieurs heures.
    Je n’ai pas encore testé les gros jeux qui sont assez chers (20 à 40€). Je ferais un autre article avec des tests complets sur les jeux quand j’aurais testé plus de choses.Sur les jeux gratuits ou à moins de 10€, il y a beaucoup de choses différentes. Ça va de la simple expérience vidéoludique où vous devez juste contempler l’histoire qui vous est racontée (The Rose and I) à un jeu de tir face à des zombies extra-terrestres (GunSpinning VR).
    Je ne suis pour l’instant pas tombé sur un jeu complètement nul.
    C’est juste le temps de jeu qui peut être très faible selon les expériences. Mais à chaque fois, ce sont des jeux gratuits donc sans risque pour le porte-monnaie.

    Donc au lancement, le lineup est assez complet pour se donner une idée des possibilités de la Mixed Reality mais il faudra forcément que le catalogue s’étoffe assez vite.
    Car une fois les jeux et expériences testés quelques fois, hors exceptions des gros jeux, la rejouabilité est faible.
    Mais heureusement, dès la fin de l’année (preview public le 15 novembre 2017), Microsoft a annoncé la compatibilité de ses casques avec Steam VR qui comprend près de 2000 apps et jeux.
    Donc à ce moment là, on pourra vraiment s’amuser et choisir selon nos goûts.
    A noter que la version béta pour les développeurs est déjà lancée et fonctionnelle donc ce n’est qu’une histoire de semaines avant l’arrivée de Steam VR.

 Menu de démarrage

 

Qualités et Défauts

Alors pour résumer, faut-il acheter un casque de Mixed Reality ou pas ?
Et bien ça dépend de ce que vous recherchez.

Tout d’abord, quelles sont les qualités de ces casques ?

  • Le plug & play, c’est clairement le gros avantage de ces casques de Mixed Reality.
    Même si les possesseurs de HTC Vive ou Oculus Rift (les principaux concurrents) vous diront le contraire, pour utiliser ces casques, il faut un minimum de configuration et de préparation.
    Si vous n’avez pas un bureau ou une pièce spécifique pour votre Pc, vous pouvez facilement ranger le casque de Mixed Reality dans un tiroir et le sortir et le brancher en 10s pour jouer.
    Alors qu’avec le Htc Vive ou l’Oculus, il faut placer des capteurs derrière vous en hauteur sur des meubles que vous n’avez pas forcément puis calibrer le tout avec le casque et le Pc, etc … Ces capteurs doivent être branchés sur secteur donc il faut avoir des prises à distance autant vous dire qu’il faut vraiment en vouloir pour pouvoir jouer avec. En déplacement ou chez des amis, vous n’amenez que le casque MR dans un sac à dos. Vous le branchez en HDMI et USB3.0, vous scannez la pièce en 10 secondes en déplaçant le casque autour et c’est parti !
  • Le prix de base, je vous rappelle que les premiers casques valent 399€ et ça monte jusqu’à 549€ pour le Samsung avec écran Amoled.
    Oculus s’est aligné récemment sur ce prix de base mais avec les défauts vu au dessus.
  • La reconnaissance vocale de Cortana est vraiment à utiliser pour aller plus vite. Je n’utilise quasiment jamais Cortana sur PC ou sur mon mobile mais par contre en VR, c’est assez naturel d’appeler l’assistant de Microsoft pour exécuter quelques chose rapidement. Comme je le disais plus haut, certains manipulations notamment sur les apps 2D sont assez difficiles et avec Cortana, ça devient plus facile : Dicter un texte, cliquer sur un petit bouton, démarrer une application, …
  • Les manettes pour moi, c’est un sans faute. Quand vous avez un fusil dans les mains, vous avez vraiment l’impression de l’avoir IRL.
    La reconnaissance des mouvements est sans latence, vous n’avez pas de coupure parce que vous les placez mal et l’appairage se fait en 1s.
    Seul bémol, l’utilisation de piles AA (2 par manette). Je vous conseille d’acheter des piles rechargeables pour limiter les coûts. A noter que l’indicateur de jauge de batterie se trouve sur l’intérieur des manettes lorsque vous les regardez virtuellement alors que physiquement, il n’y a rien. C’est bien trouvé.

 

Pour les défauts, j’en vois tout de même plusieurs :

  • Tout d’abord le store mais… Comme je l’ai dit avant, l’arrivée de la plateforme Steam VR va gommer rapidement ce défaut. Mais en attendant, quand vous aurez testé la vingtaine d’apps et jeux gratuits et fini les 4-5 gros jeux, vous allez tourné en rond.
    La question est : sur quelle plateforme les développeurs vont se précipiter ?
    Actuellement, Steam VR semble la plateforme la + grosse et complète. Mais est-ce que les développeurs vont aussi faire l’effort d’adapter leurs jeux au Windows Store sachant que Steam VR est présent ?
    Il y a un flou actuellement sur la config minimum nécessaire aux jeux Steam VR. Apparemment, il faudra une machine + puissante pour faire tourner les jeux avec Steam VR qu’avec le Windows Store. ça reste à confirmer. (Edit : Steam VR arrive en preview public le 15 novembre 2017)
  • Les barres blanches de zone. Lorsque vous choisissez la configuration « pièce » de votre casque, vous pouvez vous balader librement chez vous dans la limite des 4m du casque. Mais pour ne pas vous cogner dans un meuble, Microsoft ajoute virtuellement des barres  blanches autour de vous pour délimiter votre zone.
    Si vous vous approchez trop près d’un mur ou d’un meuble, elles apparaissent et vous êtes ainsi alertés pour ne pas avancer plus.
    Mais je trouve vraiment ces barres gênantes pour l’immersion dans un jeu ou une histoire. Je n’ai pas trouvé comme les désactiver et je pense que c’est impossible.
    Un moyen plus discret aurait été mieux à base de son par exemple ou en apparaissant que si vous êtes vraiment très proche.
  • la qualité de fabrication du casque Acer. Je précise bien la marque Acer car je n’ai pas eu entre les mains les autres casques de Mixed Reality.
    Les matériaux choisis et la construction générale ne lui donnent pas un aspect premium. Alors il fallait s’y attendre et je le savais en prenant ce modèle.
    Comme dit plus haut, une fois sur le nez, on s’en fiche de l’aspect extérieur. Mais certains points laissent à désirer comme la mousse de protection qui se balade, l’arceau qui est très mou et cassable, la charnière que j’évite de trop manipuler. On n’est pas au niveau du casque Samsung qui a l’air beaucoup plus haut de gamme et solide. Le choix se fait selon vos goûts et moyens financiers. On n’a pas de certitude sur la sortie du Samsung Odyssey en France.
  • L’utilisation des boutons non homogénéisée. Selon les jeux, les apps et même dans la Home, chaque bouton de la manette n’a pas la même fonction.
    Parfois la sélection se fait à la gâchette, parfois c’est en cliquant sur le stick. Même chose pour la navigation qui se fait parfois au stick, parfois au pad ou alors avec la détection des mouvements, on s’y perd très facilement quand on switch d’une expérience à une autre. Il manque un guide et un tutorial de démarrage pour comprendre les boutons, la navigation dans la Home et le paramétrage de l’appareil.

Conclusion

J’ai vraiment été bluffé par des jeux et des apps qui m’ont vraiment fait entrer dans un monde virtuel.
La meilleure façon de s’en rendre compte, c’est quand  j’ai enlevé mon casque. je me suis aperçu que je n’étais plus du tout au même endroit de la pièce qu’au début.
J’ai perdu toute notion de temps et d’espace.
Cela est dû à 3 éléments : le son, la reconnaissance des mouvements de la tête et des mains parfaite et le talent de créativité des développeurs. A chaque expérience, j’ai souri, sursauté, rigolé, sauté sur place pour me motiver, … Je suis passé d’une position fixe avec un jeu traditionnel à une position en mouvement avec la VR.
Donc premièrement, ce n’est pas un gadget qui va partir dans un tiroir dans 3 semaines. Il faut pour cela que les jeux et expériences suivent mais avec Steam VR, je ne me fais pas de soucis.

Je n’ai pas eu de Motion Sickness lors de mon utilisation et toutes les personnes qui l’ont testé ont dit la même chose. Les sessions d’utilisation sont plus courtes que traditionnellement. Cela est dû au fait qu’on est debout déjà et puis car ce sont des jeux qui se prêtent à ce format de 15-20mn. Il n’y a pas de jeux de gestion ou de MMO avec des parties de plusieurs heures.
Beaucoup de personne parle du champ de vision (FoV) faible de 90°. Honnêtement, on le ressent pas quand on n’est dans une expérience virtuelle. C’est comme dire que vous avez été gêné par la lumière de la sortie de secours au cinéma alors que vous avez un écran géant face à vous. Si le jeu est bon, vous n’y prêtez pas attention.

Le prix est-il trop élevé ? Oui et non. Pour la technologie embarquée, le produit n’est vraiment pas cher. Mais tout dépend de l’utilisation que vous allez en avoir.
Si c’est pour l’utiliser 1 semaine par effet de curiosité mais sans jouer avec ensuite, c’est sûr que l’achat ne vaut pas le coût.
Microsoft cherche clairement à séduire le grand public en proposant un casque qui n’est pas du très haut de gamme comme le HTC Vive par exemple mais avec une accessibilité meilleure.

Actuellement, les meilleures expériences sont des jeux vidéos mais je pense qu’il y a vraiment un potentiel pour des apps créatives (dessin, musique, …) et dans les histoires interactives (The Rose & I par exemple). Donc si vous êtes allergiques aux jeux vidéos, vous pouvez patienter encore un peu pour vous jeter dessus.
Mais si vous êtes curieux de cette nouvelle technologie et que votre seule expérience de VR, c’est le casque en carton de Google, je vous conseille vraiment ces casques.
C’est une très bonne entrée en matière. Vous n’aurez peut-être pas une qualité optimale (quoique le casque de Samsung semble orienté haut de gamme) mais vous pourrez vivre une expérience VR plus que correct pour vous faire une idée. Pas de prise de tête pour savoir comment le brancher, le configurer, etc, c’est un frein en moins pour démarrer. C’est quelque chose à tester au moins une fois dans sa vie, pourquoi pas avec ces casques qui ont un prix raisonnable et qui sont plug & play.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires de cet article ou sur Twitter @nicolaspopy
Je serais ravi de vous répondre. Et si l’article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux.

Où acheter ce casque ?
Le casque Acer propose un ODR de 50€ actuellement, ce qui fait le casque à 399€ :
https://www.materiel.net/realite-virtuelle/acer-casque-de-realite-mixte-windows-ah101-145827.html?affcode=geekinc 

Les Jeux VR du store sont 30% moins chers en Turquie, voici un article où j’explique comment les acheter :
https://untruc.net/2017/10/03/payer-jeux-xbox-windows-10-cher-toute-legalite/

3 Commentaires

      • Ayant un HTC vive, j’ai regardé des films en 3D le coté salon de malade virtuel ou cinéma est sympa mais j’ai regardé Gardian of the Galaxy 2 et Star Wars Rogue donc des films long…. et ce n’est pas agréable du tout. Dans un jeu c’est moins ressenti car tu bouges, mais en tant que spectateur simple 1h c’est top, 1h30 tu sens le casque, 2h t’en peux plus (Star Wars je l’ai regardé en 2 fois)

1 Rétrolien / Ping

  1. #116 – Kinect Falls Update | LiveTile : le podcast qui vous parle Windows et Microsoft

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*